Les corps énergétiques

LE SYSTÈME ÉNERGÉTIQUE DU CORPS HUMAIN

Il est composé  :

  • Des Chakras : « Roues » par lesquelles circulent les flux énergétiques.
  • Des Nadis (ou méridiens) : conduits dans lesquels les flux d’énergie circulent.
  • De l’Aura : elle rayonne autour du corps physique. Ses couleurs donnent des indications sur notre état de bien-être.
  • Des Corps Subtils qui entourent le corps physique.

LES QUATRE ÉLÉMENTS EN DÉTAIL

LES CHAKRAS

(Nous verrons ici les sept principaux, je les aborde plus en détail sur la page “Les Chakras”)

Le terme “chakra” provient du sanskrit et signifie « roue ».

Les chakras se positionnent tout le long de la colonne vertébrale.

Il y a sept chakras majeurs, le premier à la base de la colonne vertébrale et le septième au sommet du crâne.

Ce sont les points avec les Nadis par lesquels circule l’énergie Vitale.

Celle-ci devient de plus en plus subtile à mesure qu’elle s’élève vers le chakra couronne.

Chaque chakra a ses caractéristiques et correspond à une couleur, à un élément et à des fonctions physiques et émotionnelles très précises.

Ils vibrent à une fréquence particulière, canalisent les énergies à travers l’organisme vers l’axe central formé par la colonne vertébrale, du sommet du crâne au coccyx.

Plus le niveau de conscience est grand, plus nous sommes aptes à maîtriser l’ouverture des chakras, leur  harmonies  et la circulation des énergies entre eux. 

LES NADIS

Nadi signifie vibration, mouvement. Les Nadis sont des conduits astraux ou méridiens.

Il en existe 72000, dont les plus importants sont SushumnaIda et Pingala.

SUSHUMNA

Le Nadi Sushumna (le feu cosmique) correspond à la moelle épinière dans le corps physique. Il se situe au centre, dans le canal axial situé en avant de la colonne vertébrale.

C’est par lui que monte la Kundalini, c’est-à-dire l’énergie spirituelle latente, ou puissance divine, sous la forme d’un serpent lové.

La Kundalini, qui est en chaque individu, peut être éveillée ou animée par des exercices de respiration, par l’évolution de la conscience, ou par diverses techniques énergétiques (Reiki, Qi Gong, Yoga…).

Il existe deux aspects de l’énergie divine (Kundalini):

  • L’une est assimilée par le premier chakra racine (rouge). C’est à partir de ce dernier et par le canal Sushumna que monte l’énergie.

Cette force de la Kundalini est l’énergie cosmique qui est à l’origine de toute création, elle représente l’aspect féminin de Dieu.

  • L’autre est assimilée par le septième chakra couronne (violet). Cette autre forme de l’énergie divine pénètre par ce dernier et s’écoule à travers le canal Sushumna en direction des différents chakras. Cette énergie est d’essence divine pure et sans forme, et représente l’aspect immatériel de Dieu.

Ces deux chakras sont reliés par le principal Nadi appelé Sushumna.

Ce canal est très complexe, il représente l’inconscient, il constitue le supra mental, l’abolition des dualités, l’éveil.

Sans le confondre avec le système nerveux central ou cérébro-spinal, il serait en relation avec celui-ci.

Son énergie est neutre.

IDA

Le Nadi Ida se caractérise par une énergie lunaire, calmante et rafraîchissante.

C’est le vaisseau latéral situé à gauche de la colonne vertébrale et du canal axial (sushumna).

Ida prend son siège au niveau du premier chakra. Il monte à gauche de la colonne vertébrale, irrigue le cerveau droit et aboutit dans la narine gauche. Ida correspond à la lune. Il représente l’élément féminin Nadi Ida.

Son énergie est froide, ascendante et de couleur bleue.

Ida est en relation avec les éléments TERRE et EAU.

Le Nadi Ida influence le système nerveux parasympathique qui transmet les impulsions aux organes pour en stimuler le fonctionnement.

Par son irrigation du cerveau droit, Ida est responsable des perceptions psychiques et extrasensorielles.

Il stimule les activités créatives, artistiques, traite les informations et contrôle l’orientation dans l’espace.

Son énergie froide permet d’abaisser la température du corps.

Dans sa fonction harmonieuse, Ida représente notre subconscient, libère des peurs et des sentiments de culpabilité.

En cas de déséquilibre du Nadi Ida, nous rencontrons l’ignorance, la paresse, un esprit passif tourné vers le passé, ainsi que tous les aspects émotionnels négatifs : s’enfermer dans le silence, douter sans pouvoir passer à l’action, rester dépendant des conditionnements familiaux, sociaux ou personnels, traduisent le déséquilibre du canal Ida.

Sa pathologie se manifeste par des désordres psychiques et mentaux tels que certaines dépressions, certaines formes d’épilepsie, la sénilité considérée comme l’aboutissement d’un long déséquilibre…

PINGALA

Le Nadi Pingala est le vaisseau latéral placé à droite de la colonne vertébrale et du canal axial (sushumna) régit la force physique.

Pingala prend également son siège au niveau du premier chakra MULHADHARA (comme Ida).
Il monte à la droite de la colonne vertébrale, irrigue le cerveau gauche pour aboutir à la narine droite.

Pingala représente le principe masculin. Son énergie est solaire, chaude, dynamique, descendante et de couleur rouge. En relation avec le système nerveux sympathique, il stimule l’activité musculaire (en libérant l’adrénaline).

Pingala contrôle le rythme cardiaque, active le corps physique et oriente la conscience vers le monde extérieur.

Les Eléments concernés par Pingala sont le FEU et l’AIR.
Relié à l’hémisphère gauche, Pingala est responsable des capacités de raisonnement, d’analyse et de logique.

Son énergie chaude permet d’augmenter la chaleur du corps et contrôle l’énergie digestive.

En cas de déséquilibre, sur le plan physique, nous rencontrons les maladies de type chaud, donc essentiellement des maladies aiguës à caractère inflammatoire et certains troubles cardiaques et digestifs.

Ces troubles peuvent traduire un excès de l’EGO au détriment du SOI.

Ainsi, ces trois Nadis gouvernent le corps entier.

Les Nadis Ida et Pingala s’entrecroisent tout en cheminant le long de la colonne vertébrale et leurs points de croisement correspondent aux chakras.

C’est à l’intersection de 21 Nadis que se forme un chakra principal et à l’intersection de 14 Nadis se forme un chakra secondaire.

La purification des Nadis est essentielle puisqu’elle assure la circulation du prana.

En effet, tout blocage de l’énergie vitale dans les conduits astraux, ou méridiens, peut se traduire par des maladies organiques et mentales.

Aussi les exercices de yoga œuvrent, de la même manière que l’acupuncture, dans le sens de la purification et du renforcement des Nadis.

Les pranayamas, techniques respiratoires du yoga, aident à la circulation et à l’équilibre de l’énergie.

Alors l’être humain expérimente des niveaux de conscience toujours plus élevés, ce qui permet aux chakras de s’ouvrir davantage, donnant un accès plus puissant à l’énergie propulsée par la kundalini.

Plus cette énergie est forte et puissante, plus les chakras deviennent actifs, nous ouvrant ainsi des portes d’accès vers des niveaux de conscience toujours plus vastes.

L’AURA

L’aura est un halo qui entoure le corps physique. C’est une atmosphère subtile, fruit des émanations de tout être vivant. Les êtres humains, les animaux, les minéraux et les végétaux ont tous une aura.

Elle n’est en général pas visible à l’œil nu (sauf pour les clairvoyants).

Une aura saine est vaste, lumineuse et chatoyante. Une aura harmonieuse épouse parfaitement les contours du corps physique.

Il est important de veiller au bon centrage de l’aura.

Les dysfonctionnements liés à une aura non centrée :

  • décalée vers le haut : spiritualité trop forte, éloignée du matériel et du concret
  • décalée vers le bas : matérialisme exagéré, détourné des exigences spirituelles
  • dé-latéralisations : dyslexie, carence ou développement excessif des hémisphères du cerveau, tendance trop marquée à l’action (à droite) ou à la réflexion (à gauche)
  • décalée vers l’avant : refus du passé et de ses racines
  • décalage vers l’arrière : incapacité de projection vers l’avenir, absence de projet
  • tronquée vers le bas : ascétisme tourné que vers le spirituel, refus de la réalité, de la matière et des choses concrètes
  • tronquée vers le bas : refus du rêve, de la force de l’esprit, manque d’imagination et de sensibilité
  • amputée du haut et du bas : animal solitaire ne fonctionnant qu’à l’instinct, survie ! Sans richesse

LES COULEURS DE L’AURA

Rouge : c’est la puissance, la force, la volonté. Elle est présente chez les orateurs, les personnes capables de capter l’attention.

Pour les nuances :

  • Clair : impulsivité, nervosité
  • Foncé : sensualité
  • Brun/noir : égocentrisme, égoïsme, avarice

Orange : c’est la couleur de la pleine forme. Elle est présente chez les personnes qui sont réfléchies, qui savent se contrôler, ayant un mental généralement assez fort. Parfois cela peut aussi être le reflet d’un certain orgueil ou d’une certaine ambition.

On peut la trouver chez certains guérisseurs

Jaune : c’est celle des intellectuels, des personnes  d’un naturel optimiste pour qui l’amitié est importante, des gens qui ont une activité cérébrale intense et qui sont d’un naturel analytique.

Pour les nuances :

  • Clair / Pâle : les personnes hésitantes, peu sûres d’elles-mêmes, même timides
  • Doré / Lumineux : une progression spirituelle, dynamisme intellectuel et physique.

Vert : C’est la couleur du lien entre l’âme et le corps. Ce sont des personnes très sociables qui s’adaptent aux circonstances.

Pour les nuances :

  • Clair / Pâle : signe de bienveillance et de bonté.
  • Sombre / Foncé : malveillance, esprit couard, mensonges

Bleu : Personnes sages ayant une approche très sereine et positive des choses. Beaucoup de confiance en soi et de l’altruisme. Une certaine forme d’idéalisme aussi parfois

Pour les nuances :

  • Bleu roi/sombre: c’est la couleur de la sagesse, des personnes qui méditent et prient
  • Bleu clair /Pâle : une grande volonté au service de sa réussite, c’est la couleur des ambitieux, des battants qui veulent réussir

Violet : C’est la couleur qui représente le mieux la spiritualité. C’est celle des personnes qui ont sagesse et amour, qui sont très tournées vers la grandeur d’âme.

Elle est présente chez les médiums et les channels car c’est la couleur de ceux qui reçoivent des informations spirits.

Indigo : Elle est comme le violet mais à un niveau encore plus élevé. Couleur présente chez les personnes en recherche constante de l’élévation de leur spiritualité, tout en étant très ancrées dans la recherche de vérité.

Beaucoup de compassion et de sérénité chez les personnes indigo.

Noir : C’est celle des personnes malsaines, qui ont des pensées malveillantes, aigries, jalouses, envieuses, pouvant déboucher sur la haine. Pour l’avoir vu, elle peut être partielle quand la personne, à la suite d’un évènement ou dans le cadre de son évolution s’éloigne des pensées positives pour ruminer jalousie, rage et rancœur. Elle peut aussi être totale et dans ce cas se trouver chez les personnes malfaisantes.

C’est la plus mauvaises des couleurs dans une aura.

Rose : C’est celle des personnes qui ont choisi d’être seules, attirées par les belles choses, raffinées mais qui savent aussi rester modestes dans leur façon d’être avec les autres. Point de vantardise, au contraire un plaisir d’aider et un point important donné à l’amitié.

Blanc : C’est la couleur qui regroupe toutes les autres puisque le blanc est une couleur construite et non naturelle. Elle est sensée être présente chez les personnes ayant atteint les plus hauts sommets de la spiritualité et de la sagesse.

Gris pâle ou clair : C’est la couleur des personnes qui aiment la communication et les échanges, qui ont beaucoup de douceur et savent faire preuve de bonté.

LES DIFFÉRENTS CORPS SUBTILS

Un corps subtil est une couche d’énergie située autour du corps physique qui possède des propriétés particulières.

Les différents corps subtils s’emboitent les uns dans les autres, autour du corps physique, comme des poupées russes.

Le corps éthérique

C’est le corps subtil le plus proche du corps physique. Il a la fréquence de vibration la plus basse.

Il enveloppe le corps physique de quelques centimètres. C’est le bouclier de protection du corps physique.

Mais la vie que nous menons entraîne déchirures, trous, etc. favorisant la maladie. Il se détache du corps physique au moment de la mort.

Chakra racine est la porte d’accès au corps éthérique.

Le corps émotionnel

Il épouse le corps éthérique. Lorsqu’on a une parfaite maîtrise de ses émotions, ce corps peut rayonner plusieurs mètres autour du corps physique.

Avoir une maîtrise de ses émotions ne veut pas dire les refouler mais de bien connaître le fonctionnement de ce corps. (Tâche brune qui apparaît quand nous sommes en colère, quand nous avons peur, quand nous’ avons des soucis…)

C’est lui qui donne à chacun sa perception du monde.

Chakra sacré.

Le corps mental

C’est le corps le plus volumineux. Sa fréquence vibratoire élevée.

Il est le siège de la pensée, de l’imagination, du savoir inné et acquis.

Son aspect est opaque, laiteux, souvent grisâtre, mais il peut aussi s’illuminer de couleurs vives.

C’est dans le corps mental que se fait la rencontre entre les informations qui montent du corps physique et celles qui proviennent des zones supérieures. C’est ainsi que s’organisent la pensée rationnelle, l’imagination et la créativité.

Chakra du plexus solaire.

Le corps émotionnel (causal)

Il peut avoir des dimensions gigantesques et rayonner à plusieurs kilomètres. Sa fréquence vibratoire est la plus élevée.

C’est le siège de la lumière immaculée.

Il est le réceptacle des énergies cosmiques et du savoir universel. Ces flux irriguent tous les corps énergétiques.

Chakra du cœur.

Le corps bouddhique et les autres corps (atomique, adique…) sont reliés au plan divin et cosmiques.

Lorsque nous émettons de « mauvaises » pensées, les corps énergétiques se fragilisent et se fissurent. C’est à ce moment là que nous happons des énergies négatives et lourdes (selon la loi d’attraction) qui nous mettent dans un état de mal être.

Ce dernier peut déclencher des maladies qui atteindront le corps physique car les différents corps étant « fissurés », la vibration peut passer. D’où l’importance de veiller à nettoyer ses corps énergétiques.

Ils servent à relier le corps physique incarné au corps subtils en lien avec la Source. Nous sommes ainsi en lien perpétuel avec nos origines.

En résumé, les Corps subtils, l’Aura, les Chakras et les Nadis sont interdépendants.

Ils forment en quelque sorte le squelette énergétique de l’être humain et déterminent ses conditions psychophysiologiques, son caractère, son comportement, sa constitution, ses fonctions organiques et métaboliques.